Archive by Author

Les gauchers m’ont contrarié

13 Août

Trois semaines de stage et ça y est. Aujourd’hui 13 août, journée internationale de la gaucherie, paraît dans mon canard favori le résultat de ma petite enquête : « Commerçants et gauchers, qui sont ces Palois contrariés ? »

Après trois jours de va-et-vient entre les salons de coiffures et autres ateliers de retouche de ma bonne ville de Pau, je vous le dire sans fard : le Béarn regorge de gauchers.

Ceci est un Béarnais

Un constat accablant qui ne doit pas faire oublier l’effort de votre valeureux écuyer.

Sachez qu’entrer dans une boutique pour y flairer du gaucher ressemble à s’y méprendre à une tournée de la répression des fraudes.

En moins intimidant sans doute :

« Bonjour, Machin Machin, journaliste à La République des Pyrénées, il y a des gauchers ici ?

– Des gauchers ? Comment ça des gauchers ?

– Euh oui vous savez, c’est bientôt la fête nationale des gauchers, les gens qui écrivent de la main gauche…

– Ah non j’ignorais.

– (Tu m’étonnes) Eh bien figurez-vous que c’est vendredi !

– Et alors ?

– Hmmm… Alors je cherche des gauchers. Est-ce que des gauchers travaillent ici (prendre un petit ton inquisiteur façon « où tu l’as planqué ton contrarié ») ?

– Ah des gauchers, oui, oui, on en a même deux si vous voulez.

– Aaahhh !!!

– Mais ils sont en vacances.

– Ooohh !

– Mais moi aussi je suis gauchère, on m’attachait la main dans le dos quand j’étais petite…

– Excellent, laissez-moi attraper un stylo et un papier… »

Leçon numéro 1 : Les enquêtes les plus légères sont parfois les plus difficile à mener.

Publicités