Jimmy Cliff aime la PQR

17 Juil

– Non, désolé, ça ne va pas être possible. Il ne veut pas faire d’interview. On a déjà refusé des demandes.

– Mais là, c’est pour Ouest-France…

– Ok, je vais voir ce que je peux faire.

A 1 h 30 du matin, Jimmy Cliff quitte la scène du Summer Reggae Fest. Vêtu de sa cape longue et dorée qui lui donne des allures de monarque, le roi du reggae s’enfouit dans sa loge. Quelques minutes plus tard, il revient avec un large sourire. Une chaleureuse poignée de main et dix minutes d’interview plus tard, le Jamaïcain est dans la boîte.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :