Archive by Author

Le Manuel de la photo ratée (5)

7 Sep

Notre série de l’été, leçon 5



1) L’effet « à la manière de »

A la manière des grands photographes, vous aimez shooter les gens sur le vif, captant au passage la réalité et la sincérité des visages, faisant surgir l’innocence de l’action et la vérité nue.

Note de service : toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire



2) L’effet composition

Effet point de fuite nous diront les plus assidus. Mais pas seulement. Observez :

Nous avons ici affaire à un photographe inspiré et malin. Il se sert des poteaux (que font-ils là, mystère, nous le soupçonnons de les avoir installés à dessein) pour donner lui-même un second cadre à l’action, comme pour diriger le regard du lecteur vers ce qui importe vraiment dans l’image.

Poteaux qui servent – par ailleurs-  à cacher les visages disgracieux.

Mais le photographe ne nous prive pas pour autant du cadre enchanteur du paysage. Observons avec ravissement le bal des voitures à l’arrière plan qui rajoute un cadre champêtre à cette sympathique « sanglier à la broche party ».


3) La mise en abyme

Une scène banale, un conseil municipal.

Ici le photographe est culotté, il ose l’originalité.

Ainsi, se mettre dans la peau d’un stylo offre une toute nouvelle perspective. On peut saluer au passage le soin pris à disposer des accessoires pour donner encore plus de réalisme à la scène,  comme ce paquet de mouchoirs premier prix.


4) L’effet jambe de bois

Nous touchons là à un sujet sensible.

NON, votre jambe de bois ne dois pas vous empêcher de réaliser votre rêve : être photographe de presse.

Mais ayez l’esprit perfectionniste, rehaussez-la de quelques centimètres.


5) Le discours

Exercice très difficile dans la carrière d’un photographe : le discours.

Pas facile en effet, de capter le moment où tous les auditeurs sont attentifs à la joute verbale enflammée du directeur.

(Hé toi, derrière tes lunettes, on t’a vu dormir)

(Hé toi au milieu, arrête de draguer la secrétaire)

(Hé toi à droite, fais pas semblant, on s’en fout en fait, des comptes de l’association de sauvegarde de la pêche à la truite de l’étang du Wambrechies)


6) L’effet mystérieux

Mais qu’est-ce que toutes ces personnes regardent si intensément?


7) Cherchez l’erreur

Photo reçue le 15 août.



8 ) L’effet 007

Photographe de presse est un métier à risques.

Ces pompiers ont l’air louches…

Et je ne parle pas des enfants de chœur.

A la manière de Fredo Mercuro,  cachez-vous derrière les arbres pour éviter tout risque de représailles.



9) Le concert

Photo ratée très réussie mais néanmoins classique.

Observez cependant la jolie variante en bas à droite, qui rajoute encore un accessoire à ce cliché sublime.

(Serait-ce une tentative ratée de mise en abyme : je me mets à la place d’un « vase du Moyen-Age ayant peut-être appartenu à Saint Raphaël » dans sa vitrine ?)



10) L’effet vue de dos

C’est malin d’avoir dit du mal du vide-grenier de Niederhausbergen dans votre dernier article.

Ne vous plaignez pas maintenant si personne ne veut apparaître dans le journal.



11) Le double sens

La rentrée c’est nul. On va mettre une poubelle dans l’axe de la porte pour bien signifier que c’est le bagne.



12) L’effet argentique

OUI, même à l’heure du numérique, certains correspondants nous fournissent leurs photos sur pellicule.

Cependant, la tradition de l’apéro est elle, toujours bien vivante.

Attention cependant aux gouttes de bière sur les clichés (oui oui, regardez bien)

Cette remarque vaut aussi pour les traces de saucisson ou cacahuètes.

On vous connaît hein.



13) Virtuose

Des enfants

De l’obscurité

De l’action

Du blanc

Du sommeil

Tous les ingrédients sont réunis

Sublime

(remarquez l’ironie même du photographe : « Théâtre de l’image »… Sans blague)



14) Le grand jeu de l’été

Un détail cloche sur cette photo. Saurez-vous le retrouver ?



11) Pour le plaisir

Annonce toujours valable. Adressez vos candidatures à la rédaction qui transmettra.



Les leçons 1, 2, 3 et 4 pour les retardataires


** La rédaction de PQR mon amour tient à remettre un prix spécial à 2vin pour son acharnement à trouver la réponse au grand jeu de l’été. Nous lui dédions donc cet article **



(Film de Fredo Mercuro réalisé par
Juju L’amoroso et OnTheCake alors que nous étions jeunes et innocentes)

Publicités

Bienvenue à bord

1 Sep

Prendre le train pour Obernai, une agence délocalisée des DNA,  est un plaisir renouvelé à chaque voyage.

Bienvenue en Alsace !

Le manuel de la photo ratée (4)

19 Août

Notre série de l’été, leçon 4


1) La légende

Toujours fournir une photo légendée.

EX : « Le local associatif dans son écrin de verdure »

Tenter de regarder le cliché avant de l’envoyer

Manque plus qu’Adam et Eve et l’Eden n’est pas loin

2) L’effet backstage

C’est votre premier  concert, votre premier bain de foule et surtout, votre premier accès backstage.

Bien que grisé par les spots et le public en délire, ne pas oublier que vous n’êtes pas le lead singer, mais la personne chargée de le photographier.

(mais vous pourrez garder le badge à la fin, promis)

3) Les références cachées

C’est vrai, votre mission en tant que journaliste est de cultiver les masses.

MAIS, pas sûr qu’une référence à Rodin dans une photo de chantier soit vraiment appropriée.

4) L’effet deux en un

Pas assez de temps/de place pour couvrir la fête médiévale de Niederschaeffolsheim et la réunion des supporters de l’AC Mittelbergheim?

Pas de problème, on les fait poser ensemble.

Et on mettra des flèches pour mieux comprendre.

5) L’élément perturbateur

La photo était presque parfaite. des enfants souriants, des moniteurs comblés, une chorégraphie de la Macarena maîtrisée…

La rédaction de PQR mon amour s’interroge encore sur la nécessité de ce gros poteau orange à droite.

Harmonie des couleurs, référence cachée (voir 3) ou effet point de fuite ?

Nous menons l’enquête.

6) Désir d’avenir

Une photo que Ségolène Royal n’aurait pas reniée

7) Virtuose


Effet backstage combiné à un effet camouflage.

Sublime.

8 ) Le grand jeu de l’été

Mais qu’est-ce que c’est ?

9) Pour le plaisir

Une jolie ribambelle



Les leçons 1, 2 et 3 pour les retardataires (interro à la rentrée)


** La rédaction de PQR mon amour remercie son inspirateur **

*** Merci également à Romain Neutron pour son aide technique ***


(cette leçon ne contient aucune insulte envers les ouvriers du bâtiment)

SR bonheur (2)

11 Août

Les SR de l’été prennent leur revanche sur les journalistes de terrain en vous dégotant leur pires erreurs.

– Pointure 47

« La cérémonie s’est déroulée en grandes pompes »

– Antiride

« Astrid, la soixantaine dépassée »

– Peaux mortes

« Le cimetière fait peau neuve »

– Apéritif

« Les enfants ont appris à dénicher papillons, myriapodes et arachides »

– Vieille fille quoi

« Elise Bauer, née Bauer »

– Taux d’alcoolémie

« Comme en Alsace, tout finit par des chansons, après le dessert et le café, une chorale improvisée entonne Ma Normandie et Le retour des cigognes »

– Physique

« Tout le monde s’était retranché les manches »

– Et la rivière d’eau douce ?

« La bouche et les chansons d’Allan sentent bon l’océan salé »

– Mo-mo-Motus

« La langue de Molière engage par monts et par mots et offre aussi une réponse à certains maux »

Mélomanes

« Elles chantent a capella accompagnées d’une guitare »

– L’amour vache

« Sa maman Mathilde a rencontré son papa Emile, tailleur à Mittelbergheim, en venant vendre une vache au marché de Barr »

– No comment

« La température était idéale et l’animation musicale de qualité, alors une tartine peut se mériter en lui consacrant un peu de temps”

– The expandables

« Ils sont jeunes, sportifs et courageux. Ils ont des gueules d’ange mais un regard d’acier. Ce sont les jeunes sapeurs-pompiers de Saverne »

– Et le cheval la monte

« La cavalière commence à galoper »

– Big mac

« Une tartine servie sur une grande tranche de pain »

– 30 millions d’amis

« Son animal de compagnie lui tient compagnie »

– Les enfants sont couchés

« Cette ancienne femme soignante extrait son inspiration de la sensualité des matières »

– Hallucinogène

« Il laissera divaguer l’imagination dans un cadre maitrisé mais non imposé, afin que le sur-mesure vienne en réponse à l’idée »

– Aïe

« Double fracture du périnée »

– Humour noir

« Jérôme est amputé des deux jambes ; Kévin perd, lui, une partie d’un pied. Mais les frangins ont le foot chevillé au corps… »

Nous avons aussi de très beaux enchaînements






Et des intertitres très sexys



Les perles du mois de juillet ici

Cerise On TheCake, Pierre Bob et Vince

SR pour vous servir