Ma dernière journée toute seule

31 Août

Aujourd’hui, mardi 31 août, marque la fin de mes deux mois de stage à la rédaction de Lamballe.

Un stage durant lequel j’ai évité les faits divers…jusqu’à ce jour.

9 h du matin, appel quotidien aux pompiers : incendie à Lamballe. Flûte. Je suis obligée d’y aller? (Une question posée à moi-même, bien sûr, je suis en rédac’ isolée les gars)

9 h 30 : arrivée sur les lieux. Deux boxes à voitures ont été incendiés, dans une petite résidence du centre-ville.

Les pompiers viennent juste de finir d’éteindre le feu, ils sont alignés, discutent entre eux. « Ah c’est la petite journaliste » (regard lubrique). Je vais directement voir le chef, qui, lui, a des responsabilités : il ne me fera pas de petite blague grivoise. Hum.

Je vous passe le « Bonjour, que s’est-il passé? Bla bla bla » pour en arriver au plus croustillant: « Je peux descendre prendre une photo? » (Un des boxes incendiés se trouvait dans un sous-sol).

Le regard de mon pompier descend jusqu’à mes orteils : comme toute bonne Parisienne qui se respecte, je porte des petites sandales, vernis rouge aux pieds. Ben quoi?

« Moi je veux bien, ma petite, mais je vais devoir vous porter! » (regard lubrique, à nouveau) « Euh? » « Oui, il y a de l’eau partout en bas, vous allez mouiller vos pieds et salir vos chaussures »

Amis lecteurs, il est temps de marquer une pause. Les personnes qui me connaissent un peu savent à quel point je suis maniaque lorsqu’il s’agit de mes pieds (ou de ceux de n’importe qui d’ailleurs). Phobie n°1 = la piscine, marcher sur le sol humide, rien que d’y penser, ça me donne des frissons. Bref. L’alternative est la suivante : se faire peloter par le gros pompier, ou tremper mes pieds dans une eau mélangée à des bouts de tôle brûlée et cancérigène. Ou ne pas prendre la photo, mais je suis une professionnelle, moi , monsieur.

J’ai donc choisi la seconde alternative : retroussage du pantalon en mode « pêcheur », respiration profonde, je ferme les yeux, et je cours très très vite en faisant la grimace…et c’est banco, la photo est prise.

Inutile de vous dire que j’ai perpétué la triste réputation des Parisiennes pour de longues années encore à Lamballe.

Yona

La première journée toute seule de Yona, c’est ici

Publicités

Une Réponse to “Ma dernière journée toute seule”

  1. chaussures puma 26 avril 2011 à 10 h 55 min #

    il est très agréable sharing.thanks mon cher ami.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :