35 heures? Let me LOL

30 Juil

Publié sur Rue 89

Ce soir, pour la première fois depuis une semaine, je rentre chez moi avant que la nuit ne soit tombée. Je m’en suis aperçue quand, par réflexe, j’ai allumé mes phares sur le parking et qu’ils ne m’étaient en fait d’aucune utilité.

Ce soir, pour la première fois de la semaine, je vois mes parents alors que je vis chez eux durant mon séjour en PQR. Mon père ne s’en est pas remis. C’est qu’ils ont du mal à comprendre, eux qui travaillent dans un bureau de 8h30 à 17h30, pourquoi leur fille rentre du travail à 1h du matin en ayant commencé une heure après eux.

« Papa, maman, il faut vous le mettre dans la tête. Je suis (future) journaliste. Les 35 heures? Connais pas. »

Je me souviens qu’au bout de ma deuxième semaines dans la rédaction, j’ai voulu, pour rire (ou pleurer) compter mes heures.

« Hum..35 heures au bout de trois jours. Ok ça c’est fait. 60 heures le vendredi soir. Youpi la semaine prochaine je devrais atteindre la barre fatidique des 80 heures vu que je bosse aussi le weekend! ».

Pas manqué. Je les ai fêtées en réussissant à prendre le dernier train direction Bordeaux. La larme à l’oeil.

Ma responsable, le coeur sur la main, a appelé le siège pour leur demander si, par hasard, elle avait le droit de m’accorder une journée de RTT, au moins dans le mois d’août. Réponse des intéressés : NON, elles sont payées.

Je viens de regarder mon compte. 1037,62 centimes. C’est ma paie du mois de juillet. Soit, on va être gentille on va considérer une moyenne de 60 heures par semaine, 4, 32 € de l’heure.

Et vous savez quoi? Même si le matin je jetterais bien ce foutu portable qui me sers de réveil à travers ma chambre, dès que je pars sur le terrain, que ce soit pour rencontrer le président du club de boules ou pour assister comme aujourd’hui à un concert dès 10 heures du matin, je me dis que je serais presque prête à payer pour pouvoir faire ce métier.

Publicités

7 Réponses to “35 heures? Let me LOL”

  1. emmaaima 31 juillet 2010 à 14 h 10 min #

    Je comprends la fatigue parce que c’est proche des mêmes horaires dans les labos de prothèses dentaires … enfin non, j’exagère, ça tourne dans les 50 / 55 h semaine (payées 35 parce que si on fait des heures sup c’est de notre faute on n’avait qu’à faire le travail plus vite)

    J’ai arrêté ( depuis le debut de cette semeine *.*) parce que je souffrais trop de manque de temps pour faire les choses qui m’intéresses vraiment.
    Mais si tu aimes ce taf c’est cool, même si c’est dur.
    Je suis passée des Arts Appliqués à ouvrière avec les même quantité horaires de travail ( bien que je pense que je bossais facilement 2h par jour de plus en AA ) et y’a aucune ambiguité sur la période où j’ai été trop heureuse et celle dont j’avais hâte de voir le bout.
    Je comprends ce que tu veux dire quand tu dis que tu serais prette à payer pour faire ce travail parce que je vais justement prendre un taf pour payer ma reprise d’études ^^ »

    je sais pas si tu a fais un autre travail avant tes études de journalisme mais avant d’avoir fait un autre taf juste par besoins d’argent je trouvais parfois que je souffrais en Arts Appliqués. J’étais un peu en colère contre les autres qui ne se rendaient pas compte que bosser chaque soir jusqu’à 23h ou minuit c’est pas « facile » et que même si tu as « envie » et que tu as « la chance de faire ce que tu aimes » ça a quelque chose de « douloureux »

    Ne perd pas de temps à mettre de côté le journalisme pour essayer d’avoir un travail « normal » dans un bureau « normal », je crois que je peux te le dire: avoir envie de faire quelque chose et ne pas pouvoir le faire ça fait encore plus mal que les heures sups fatiguantes.

    Gambatte ! ( c’est du japoanis (=courage à toi, fait de ton mieux))

  2. Archibalt 31 juillet 2010 à 15 h 00 min #

    c’est certainement le lot quotidien de centaine de milliers de personnes aujourd’hui qui ne peuvent pas grand chose pour faire appliquer les règles liées au monde du travail. Mais il est vrai que quand un métier plaît, on serait prêt à tous les sacrifices.

  3. Sponge Bob 31 juillet 2010 à 16 h 26 min #

    Avec ce « Let me LOL » j’ai d’abord cru à un titre de miss Patin. En fait non.
    Perso hier je suis rentré à 1h du mat… Mais à la locale j’arrive assez curieusement à bien m’en tirer et à finir entre 19 et 21h. (Ce qui fait quand même bien plus de 35h / semaine faut pas déconner hein, je suis plus souvent proche des 55 – 60 heures 😉 ).

    ‘fin pareil. J’adore ça \o/.

    • Juju l'Amoroso 31 juillet 2010 à 17 h 07 min #

      Effectivement, je n’aurais pas renié ce titre 😉

  4. La République des Pyrénées 7 août 2010 à 18 h 21 min #

    Ayant un peu de recul (hé oui les années ont passé depuis le diplôme), je te rassure chère future consoeur: je continue à penser que les heures ne sont rien comparées à l’intérêt et à l’imprévu que nous offre ce beau métier… La routine, connais pas et ça, ça n’a pas de prix 😉

Trackbacks/Pingbacks

  1. Page non trouvée « PQR Mon Amour - 7 août 2010

    […] typeNo commentQui sommes-nous ?Manuel de la photo ratée (2)Wesh le MaireHistoire de fesses35 heures? Let me LOLManuel de la photo ratée (3)Manuel de la photo ratéePetite astuce à l’usage du novice de PQR […]

  2. Suivis à la trace « PQR Mon Amour - 7 août 2010

    […] Force est de constater que je dors pourtant très bien ! (C’est peut-être parce que : les 35h let me LOL) […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :