Suicide professionnel ?

15 Juin

Ce blog est-il un suicide professionnel ?
(On casse le suspense…) Non, à moins que ses lecteurs le comprennent mal.

Pour la plupart d’entre nous, ce stage est notre première véritable expérience professionnelle (après des quantités de stages non rémunérés). Et pour l’instant, on s’amuse tous comme des petits fous (même si certains bossent beaucoup).

Par ce blog, nous souhaitons simplement partager quelques anecdotes sur notre quotidien. On découvre le métier, on travaille beaucoup, alors on voit des tonnes de choses intéressantes, ennuyeuses et parfois drôles.

Et on espère que nos lecteurs comprendront nos intentions. Il ne s’agit en aucun cas de dénigrer la presse régionale.
Cf le titre de ce blog. The boucle is boucled. Merci de votre attention. Veuillez éteindre vos téléphones pendant la séance.

Publicités

16 Réponses to “Suicide professionnel ?”

  1. hey 9 juillet 2010 à 8 h 13 min #

    comment pouvez vous vous présenter comme journaliste (même presque) alors que vous n’êtes que de simples étudiants en première année de journalisme …. ? Décidément, les écoles parisiennes apprennent beaucoup de choses, sauf la modestie.

    • Lapin Bleu 9 juillet 2010 à 9 h 37 min #

      Ca c’est sûr… Ou comment shooter/brocarder/amoindrir le plus spirituellement possible son voisin fait partie des enseignements de base.

  2. Lapin Bleu 9 juillet 2010 à 9 h 35 min #

    La vraie question est de qui de vous ou de la PQR se suicide le plus ces derniers temps…

  3. Gigi l'Amoroso 9 juillet 2010 à 10 h 05 min #

    Je crois qu’il est clairement écrit « stage » et « première expérience professionnelle ». Donc étudiants.
    Si on avait été en école d’ingenieurs et qu’on avait fait le même blog, sur nos stages, ça n’aurait choqué personne… Il s’agit juste de raconter notre quotidien à travers des anecdotes drôles et non pas de brocarder nos voisins (j’aimerais bien voir où vous lisez ça).

    D’ailleurs, cherchez l’erreur mais pour l’instant aucun journaliste de PQR ne nous a fait de remarques désagréables. Je pense qu’on nous prête des intentions qu’on n’a pas du tout (parce que ceux qui nous les prêtent méprisent la PQR?)

  4. Gigi l'Amoroso 9 juillet 2010 à 10 h 09 min #

    cher « hey », nous sommes en première année de journalisme, certes, mais on a en moyenne 24 ans, cinq ans d’études derrière nous et on bosse dans un an. Donc plutôt à la fin de nos études qu’au début. Pas encore journalistes mais bientôt quand même.

  5. hey 9 juillet 2010 à 10 h 36 min #

    si on peut plus plaisanter. bonne chance pour la suite!

    • Gigi l'Amoroso 9 juillet 2010 à 10 h 59 min #

      Mais siiii justement, nous on veut plaisanter ! On est d’accord, c’est magnifique.

  6. Noémie 9 juillet 2010 à 12 h 26 min #

    La plupart d’entre nous est originaire de province donc il est évident que nous n’en méprisons pas ses habitants. Nous pourrions raconter autant d’anecdotes drôles ou ennuyeuses dans la presse nationale (je l’ai vécu). Mais il se trouve qu’en plus, la plupart du temps, elles sont touchantes en PQR.
    Nous avons tous conscience que cette expérience est avant tout très enrichissante. Et pour nous aider à tenir un rythme soutenu nous préférons rire de ces petites choses qui agrémentent notre quotidien.
    D’ailleurs mes collégues PQRiens me soumettent chaque jour, ce matin encore, des sujets à poster sur notre merveilleux blog…
    Donc Vive la PQR et Vive le non suicide professionnel!

    • Nicolo 13 juillet 2010 à 13 h 52 min #

      @Noémie

      « La plupart d’entre nous est originaire de province donc il est évident que nous n’en méprisons pas ses habitants »

      Non, ce n’est pas du tout évident.

      Je suis parisien (de naissance) et si je me moque régulièrement des non parisiens (au même titre qu’un auvergnat se moque régulièrement des non-auvergnat) je n’ai aucun mépris pour les personnes qui habitent au « dela du périph »

      A contrario, j’ai plusieurs amis, qui « viennent de Province » et qui sans « monter » à Paris pour leurs études et leur vie professionnelles. Plusieurs d’entre eux nourrissent un rejet, voir un mépris pour leurs régions d’origine, ou ils pourtant passé la plus grande partie de leurs vie…

      Les choses sont plus compliqués que la simple opposition Paris/province

      Bonne continuation pour ce blog. Prenez le comme une manière de vous amuser, et ne donnez pas trop à manger aux trolls 🙂

      Nicolas

      • PQR lovers 21 juillet 2010 à 13 h 49 min #

        Et bien moi je suis une provinciale! Et je le revendique!
        cela fait 7 ans que je travaille en PQR (correspondante, stage, pige, CDD) et j’AIME profondément ça! Alors oui on est en école de journalisme! Oui on est étudiant à Paris! mais au contraire je crois que tous on aime ce que l’on est entrain de faire en PQR!
        We love PQR! Et effectivement le nom du blog ce n’est pas pour rien!

        Cam Momille

  7. Erwann Gaucher 25 juillet 2010 à 21 h 57 min #

    Allez, vraiment, pas de quoi se vexer ! Il est sympa votre site, et après avoir passé 10 ans en presse régionale, cela fait plaisir de voir « les petits jeunes » passer par les mêmes étapes de bizutage que nous avons tous connus… Mais en tant qu’ancien responsable de la filière Presse Hebdo Régionale de l’ESJ Lille, je vais faire mon vieux con de prof : dommage que vous n’utilisiez pas mieux les ressources web pour nous faire vivre votre voyage au centre de la PQR. Où sont les vidéos, les diaporamas, les sons, les cartes ? Vous avez raison, non, vous avez le devoir de nous apporter votre regard sur nos rédactions et de nous faire sourire de tout ça, mais faites le à fond. Riez et analysez, bousculez-nous quoi !
    Bon courage à toutes et à tous, je m’en vais faire part de votre initiative sur mon site : http://bit.ly/bMfzMj

  8. Monsieur Kaplan 31 juillet 2010 à 14 h 10 min #

    Ce blog est une bénédiction !

  9. La République des Pyrénées 2 août 2010 à 21 h 52 min #

    Pas de quoi se vexer non. C’est frais, et (jusqu’ici) sans prétention. Et puis, ça nous rappelle nos jeunes années 🙂
    La PQR – la PQD en ce qui nous concerne – est un vivier inépuisable.
    Et oui, diplômée d’une grande école (l’ESJ Lille pour ne pas la citer), on peut faire le choix de la locale et s’y trouver très heureuse !

    • Juju l'Amoroso 2 août 2010 à 22 h 04 min #

      Oh my God, la République des Pyrénées est une femme !
      Blague à part, merci, c’est un peu comme ça qu’on voyait ce blog et c’est chouette que vous le voyiez de la même manière… Bonne lecture !

  10. PHEG 6 novembre 2010 à 16 h 21 min #

    Je ne souhaite que deux choses : que vous trouviez votre bonheur et un job à la hauteur de votre talent.

    que vous donniez un petit coup de jeune et d’impertinence à la PQR.

    Sino, bravo et merci.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :